23 avril 2010

Point noir

               Lentement, je me levais tant bien que mal, les bras croisés autour de mon torse. Autour de moi, du blanc. Du blanc à perte de vue. Je titubais, engourdi par ce froid glacial qui traversait facilement la mince couche de tissu qui me revêtait et par cette immensité blanche, une armée qui n’attendait qu’une chute pour m’engloutir dans ses ténèbres immaculées. En jetant un coup d’œil vers le sol, je m’aperçus que mes jambes étaient enfoncées dans la neige, comme prises au... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2010

Melbourne 2010, ou un cadeau d'anniversaire de 10 jours

"du pseudo-art & une pseudo gay pride"
Posté par Tchoumeries à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2010

Albert Camus

             "Je n'aime pas parler sérieusement. Parce qu'alors, il n'y a qu'une chose dont on puisse parler : la justification qu'on apporte à sa vie." [ La mort heureuse - Albert Camus ]            J'en ai fait la connaissance dans le cadre scolaire, et malgré l'ennui qu'on peut porter aux commentaires et études de ce texte, j'avais accroché à un de ses romans étudiés: La Peste, par la suite, j'ai lu L'Etranger, Le Premier Homme, La Mort... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2010

Les coquelicots rendent niais

            Et pendant que moi, je peignais dans le jardin, sous le soleil de plomb et ruisselant de tous mes pores, toi, tu te prélassais à l’ombre d’un arbre –dont je ne saurais donner le nom exact- dans une espèce de trêve d’idées ingénieuses, d’évaporation d’esprit. Tes yeux suivaient les quelques moutons de nuages qui faisaient mon ultime bonheur, et je devinais à tes sourcils légèrement froncés que tu y lisais une histoire fraichement sortie de l’imagination de l’éternel enfant que tu... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 15:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 avril 2010

Highschool

2007 : 203 ; 2008 : 1S5 ; 2009 : TS3            Trois ans passés dans ce cher lycée Lapérouse de Nouméa... On en retiendra les magnifiques rencontres, ceux qu'on appelle maintenant les "ex-gens de l'arbre", mes racines à moi :              On retiendra aussi des binômes de cours irremplaçables, des profs complètement frappés, le soleil du matin droit dans les yeux, notre Arbre (évidemment), et le dernier jour. La célèbre Journée des... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2010

Aston

                    Une démo que j'avais créée grâce à un logiciel de musique informatisée, dans une chambre d'hôtel de Jakarta. A force de bosser dessus j'en suis devenue malade, je ne l'ai plus écoutée pendant un mois. La vidéo n'a aucun lien recherché avec la musique, ce sont mes photos. D'ailleurs je voudrais faire un clip par dessus, en dessin animé ou bande dessinée ou film, je ne sais pas encore. Pour l'écouter, c'est ici
Posté par Tchoumeries à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 avril 2010

Camping Mont Mou 12 et 13/09/09

                 "Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse"... Musset n'avait pas totalement tord, Musset n'avait pas totalement raison. ...et une bonne compagnie
Posté par Tchoumeries à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2010

Agnus Dei

                   (Camping du Mont Mou, 12 et 13/09/09, ici Homme Bosquitoda et Lisapouet)             Qui s’est déjà endormi alors qu’il ne s’était qu’allongé sur une de ces surfaces moelleuses qui nous avalent de leur confort tiède, a déjà du connaitre cette horrible sensation, fruit d’un Morphée en manque, tapi au fond de la mollesse de nos actions. Bien que l’heure du sommeil n’ait pas sonné, le corps fatigué, enfoncé... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2010

Puisqu'il faut commencer...

Tchoumerie : Nom associé aux choses réussissant à se démêler du long poil reliant les mains de Tchoum.            Le fait est qu'on se trompe souvent. Nos jugements, pourtant inutiles et futiles, évoluent en même temps que les jugés, qui eux-mêmes évoluent en même temps que les juges. C'est un cercle vicieux dont il faut savoir se défaire. Il faut savoir reculer, fermer les yeux, penser.            Je ne suis pas Hindoue parce que mes parents... [Lire la suite]
Posté par Tchoumeries à 00:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]